Henry Filleul
( 1877 - 1959 )

Il est né le 11 mai 1877 à Laval, dans la Mayenne. Sa mère était audomaroise et il vint très jeune à Saint-Omer (Pas-de-Calais) où ses parents se fixèrent. Son père assurait les fonctions de caissier principal de la Caisse d’Epargne et le destinait à poursuivre la même carrière. Mais Henry montra, très tôt, de remarquables aptitudes pour la musique.

Après ses études à l’Ecole Nationale de Musique de Saint-Omer, il fut l’élève de Albert Lavignac et de Francis Casadesus au Conservatoire de musique et de déclamation de Paris.

Dès son retour à Saint-Omer, il fonde la Société Philharmonique qu’il dirige avec une parfaite autorité, il devient en même temps professeur à l’Ecole de Musique.

En 1908, il est nommé directeur de l’Ecole Nationale de Musique, succédant à Victor Luc ; il crée la même année la Société des Orphéonistes. Son activité musicale va grandissante. Ses charges de chef d’orchestre, d’organiste à l’église du Saint-Sépulcre à partir d'août 1902 jusqu'en 1944, de directeur et professeur, de membre de la Commission Artistique de la Fédération des Sociétés Musicales du Nord et du Pas-de-Calais ne l’empêchent pas de produire une œuvre considérable.

Ses compositions pour orchestre sont importantes (comme la Symphonie en sol majeur, les Scènes Flamandes, les Variations sur un thème Écossais, l’Ouverture symphonique, etc.). Il écrit également un très beau Concerto pour violoncelle et orchestre, ainsi qu’une Fantaisie concertante pour piano à quatre mains et orchestre. Il aborde le genre vocal (parmi ses nombreuses œuvres lyriques et adaptations musicales, citons Le jugement de Triboulet, La dentellière de Bruges, Le miracle de Loyse) et la musique religieuse (Drames bibliques). A cette production, il faut ajouter de nombreux ouvrages d’enseignement et pièces pédagogiques. Professeur de la plus haute compétence il forma plusieurs générations de musiciens. Je fus son dernier élève d’harmonie et contrepoint.

Chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'Instruction publique, Henry Filleul est mort à Saint-Omer le 1er mai 1959, à l'âge de 82 ans. Après des obsèques célébrées le 6 mai en l'église Saint-Denis, sa paroisse, il fut inhumé dans le caveau de famille du cimetière des Bruyères.


Références le site : http://www.solidarichti.com/t383-henry-filleul

Fermer